Notre centre

  • Alors, c’est vrai que nous avons notre centre culturel à Paris?
  • Oui, absolument ! En plein centre ville. À seulement un arrêt de métro des Champs Elysées, au cœur du Paris des boutiques et des galeries d’art. À l’époque y vivaient Alain Delon et Romi Schneider.

Voila, cet ancien hôtel particulier, au 22 avenue Messine, est le Centre Culturel et d’Information d’Ukraine en France.

Les lourdes portes bleues, cet étrange aménagement au charme suranné, ces multiples pièces sans cesse réarrangées pour répondre aux désirs des propriétaires successifs, voici notre héritage.

Cette maison, construite au XIXème siècle, a tout d’abord appartenu à une chanteuse italienne Lina Cavalieri, connue tout autant pour sa voix que pour son extraordinaire beauté. Elle était l’une des célébrités les plus photographiées de l’époque. Les cartes postales sur lesquelles la silhouette corsetée de cette jeune femme n’est pas sans rappeler les courbes d’un sablier, ont été vendues à des millions des copies.

Un siècle plus tard, dans les années soixante, c’est Alain Delon et Romi Schneider qui y emménagèrent. La première rencontre entre les deux acteurs, sur le tournage de « Christine », fut orageuse : ils se sont à peine supportés. Mais, après la première « scène du baiser », Alain Delon et Romi Schneider se sont laissés emportés par leur rôle ; en 1959, ils se marièrent malgré les protestations de la mère de Romi. Alain Delon s’était déclaré à Romi Schneider au cours d’une grande soirée de cinéastes à Bruxelles. En mauvais allemand, il avait proposé à Romi de venir emménager avec lui à Paris ; elle n’avait pas donc pas pu lui résister.

Ils ont alors vécu ensemble quelques années très heureuses, ayant meublé et décoré l’hôtel particulier de l’avenue de Messine avec les objets des designers cultes de l’époque.

Mais leur vie commune se termine en 1963, quand Romi part tourner à Hollywood. C’est là bas qu’elle apprend la nouvelle du mariage d’Alain Delon avec Nathalie Barthélémy.

Quelques temps plus tard, Delon mit la maison en vente, expliquant sa décision par la nécessité de financer le tournage du film “Borsalino” dont il était lui-même producteur. Cette vente ne s’est pas faite en vain puisque le film connut un grand succès.

Depuis cette époque, l’hôtel particulier de l’avenue de Messine s’est transmis d’un propriétaire à l’autre, d’artistes en entreprises, ces dernières ayant préférée diviser l’espace en multiples bureaux.

Finalement, en 2004, l’hôtel particulier a été acquis par le Ministère des Affaires Etrangères d’Ukraine afin d’y établir le Centre Culturel de l’Ambassade.

Pendant ces 12 dernières années, des dizaines de conférences, d’expositions, de soirées littéraires, marches de charité, et de nombreux autres évènements y ont été organisés.

Le Centre accueille également l’école pour les enfants de la communauté ukrainienne à Paris aussi bien que pour les enfants des couples binationaux.

Aujourd’hui ce magnifique hôtel particulier a besoin d’une rénovation complète : création d’un espace d’accueil des œuvres et des artistes contemporains, espace de travail partagé, médiathèque, salle de projection et de concert, théâtre, café et résidence artistique.

Les meilleurs architectes de France et d’Ukraine travaillent en ce moment sur le projet de modernisation du Centre Culturel. Mais c’est surtout grâce à votre participation que l’on pourra réaliser ce projet ambitieux.

Rooftops of Paris

C’est avec beaucoup d’espérance et de passion que nous invitons les mécènes et tous les bénévoles à venir collaborer avec nous à la création de cet espace dédié à la culture ukrainienne.