«L’art reste éternellement le même: l’art. C’est pourquoi il n’y a pas d’art nouveau. Il y a de nouveaux artistes». (Egon Schiele 1890 – 1918).

«Mykhailo (Misha) Sydorenko n’est pas un artiste conceptuel, il est un peintre. Il ne cherche pas à être original, pour son et mon plaisir et, ainsi, lui-même est libéré des forces qui pourront éventuellement être destructives pour tout ce qu’il considère comme important pour son art. Il est un voyageur dans ses paysages. (suite…)

Ouverte au monde, l’âme d’une femme étend ses ailes. Mais ne s’enferme-t-elle pas elle même dans des cages d’or ou parfois dans celles qu’elle fabrique  par le poids du quotidien?

Corbeau, symbole de la sagesse? ou celui de la perte d’espoir? Oiseaux, impressions légères sur les robes d’été, ou oiseaux carnivores d’Hitchcock? L’oiseau n’a pas de frontière, mais peut se fracasser contre la vitre transparente de la dictature du bien être de la société de consommation, de celle des idéologies dominantes. (suite…)

Vendredi 24 février: hommage aux héros du Maïdan. Soirée littéraire

Soirée organisée en partenariat avec le Club littéraire ukrainien en hommage aux héros du Maïdan.
Présentation du livre de Khrystyna Lukashchuk traduit de l’ukrainien par Justine Horetska aux éditions Bleu et Jaune – Tetiana Sirotchuk éditrice.
Projection d’un court documentaire sur les évènements du 18-20 février 2014 à Kyiv.
Le Maïdan dans la littérature sera présenté par Iryna Dmytrychyn, Maître de conférences à l’INALCO, et Justine HORETSKA, traductrice. Soirée en français.

Pendant ce temps. Yuliia Appen, Natacha Tseliuba (en présence de Yuliia Appen)​. Ce documentaire expose pour la première fois une situation que tout le monde semble ignorer dans le monde de l’art contemporain : celle des travailleurs migrants, les ukrainiens venus en France. Pour quelle raison ? quand ? quelles sont leurs motivations ? Aller-retour entre hier et aujourd’hui, entre l’Ukraine et la France, l’Ukraine et la Pologne. Sous le regard empathique des auteures de cette œuvre multimédia intéractive, des héroines racontent qui elles étaient en Ukraine et qui elles sont maintenant à Paris. L’herbe est-elle toujours plus verte ailleurs ?

Camille Leprince/Lynn SK. Dans le cadre du programme Eurozine Ukraine “Beyond Conflict Stories” Camille et Lynn effectuent un voyage en Ukraine en décembre 2016. La sororité, le dit et non-dit, l’à-côté, ce sont quelques focus explorés dans ce projet à travers le prisme du féminin. Le projet est un work in progress qui donnera vie aux nombreuses créations telles que reportages, analyses, reportages photographiques, productions sonores et vidéos.

A propos de Q rators

Q rators est une association franco-ukrainienne donc le noyau dur est composé de deux commissaires indépendantes Natasha Tseliuba et Anna Ten. Toutes deux originaires de Zaporijjia (dans le Sud Est de l’Ukraine), elles évoluent dans des milieux artistiques très différents, se réunissant ponctuellement pour les projets expérimentaux de Q rators. En 2016 Inna Biei rejoint l’association. Egalement originaire de Zaporijjia, Inna est chercheuse à l’Université Panthéon Assas, l’Institut Français de Presse. Elle propose au sein de l’association des projets de rencontres-conférences sur la reconstruction de la mémoire collective. Depuis 2014 à Paris et à Kiev, Q rators produit des événements artistiques pluridisciplinaires (expositions, festivals) autour de la performance dans un souci de promouvoir l’art contemporain dans les domaines de la peinture, la danse contemporaine, les multimédias et la radio.

qrators.weebly.com

Combien de temps avant que la chenille donne naissance à un papillon?
A chacun son heure…

L’effet chrysalide*

* En Grec «chrysallis», vient de «chrysos» – «l’or»: une chenille de couleur or, qui donne naissance à un papillon.

Centre Culturel Ukrainien de Paris
22 avenue de Messine, 75008 Paris
Du 20 au 28 janvier 2017

Réception de vernissage: le vendredi 20 janvier à 19:00 (suite…)

1 2 3 4 5 11