Première exposition d’un cycle de rencontres et d’expositions franco ukrainiennes par l’Ambassade d’Ukraine en France

Un des projets de cette exposition est d’explorer les scènes artistiques indépendantes en Ukraine et en France, à travers un prisme dont voici les différentes faces : des pratiques artistiques différentes / des contextes de production et de réception différents / une réalité mondiale commune , traversée par des courants et des esthétiques familières et informées les unes des autres / internet et la documentation-dissémination de l’oeuvre / la pluralité des marchés de l’art et leur hermétisme / identification locale et nomadisme (suite…)

27 avril – 24 mai 2017, France

(Paris, Bagnoles-de-l’Orne-Normandie)

Pour la première fois, du 27 avril au 11 mai 2017, au Château des Arts, à Bagnoles-de-l’Orne, une célèbre ville balnéaire, aura lieu une exposition internationale en plein air « Impressionnisme : version ukrainienne » à laquelle participeront des artistes ukrainiens. Cette exposition se poursuivra du 12 au 24 mai 2017 au Centre culturel ukrainien à Paris.

L’impressionnisme dont le berceau est la Normandie, s’est répandu dans le monde entier et reste jusqu’à présent l’un des styles artistiques les plus populaires tant parmi les artistes que parmi les amateurs d’art. (suite…)

«L’art reste éternellement le même: l’art. C’est pourquoi il n’y a pas d’art nouveau. Il y a de nouveaux artistes». (Egon Schiele 1890 – 1918).

«Mykhailo (Misha) Sydorenko n’est pas un artiste conceptuel, il est un peintre. Il ne cherche pas à être original, pour son et mon plaisir et, ainsi, lui-même est libéré des forces qui pourront éventuellement être destructives pour tout ce qu’il considère comme important pour son art. Il est un voyageur dans ses paysages. (suite…)

Ouverte au monde, l’âme d’une femme étend ses ailes. Mais ne s’enferme-t-elle pas elle même dans des cages d’or ou parfois dans celles qu’elle fabrique  par le poids du quotidien?

Corbeau, symbole de la sagesse? ou celui de la perte d’espoir? Oiseaux, impressions légères sur les robes d’été, ou oiseaux carnivores d’Hitchcock? L’oiseau n’a pas de frontière, mais peut se fracasser contre la vitre transparente de la dictature du bien être de la société de consommation, de celle des idéologies dominantes. (suite…)

1 2 3 10